«Quand je conçois mes labyrinthes végétaux, j’ai le constant souci de ne pas lasser le promeneur, mais d’exploiter ses capacités ludiques tout en maintenant intact sa volonté de sortir du dédale. J’aime aussi penser à l’agrément que peuvent lui apporter les différentes espèces plantées et à l’environnement dans lequel il se promène ou promène son regard.»


[Tous droits réservés sur les textes et les images / Contacter France de Ranchin]

Labyrinthe en buis - Propriété privée dans le Tarn (81) - 2008-2012
Paris, jardin des Tuileries (600m2), 2004
Pelouse du château de Foucaud, Gaillac, 2004
Toulouse, installation d'une promenade labyrintique en bacs de graminées sur la place du Capitole, été 2007
Préparation du parcours du futur labyrinthe de buis dans la forêt de Cohons (2000 m2), 2008
Martel, labyrinthe en maïs (4,5 h) pour le parc de loisirs Labyrinthus (vallée de la Dordogne), 1998
Reignac-sur-Indres, pavot ornemental, sarrasin, sable, gazon et maïs, 1997 (pour Labyrinthus, ©F. Reglain)